Lettre d'Ulrich Richert

Ulrich  RICHERT                                              Le 12 novembre 2O11

SAINT-ULRICH

68210

Madame  GRUNSTEIN

Editipon des Arènes

27, rue Jacob

75006  PARIS

Chère Madame Grunstein,

            Comme je vous l’ai promis, je vous fais parvenir, en annexe,un certain nombre de documents, sur le parcours de la famille Dominique RICHERT . Au cours de la période des deux grandes guerres. Certains de ces documents ne sont plus bien lisibles. D’autres n’ont certainement pas une grande valeur, pour ce que vous recherchez.

             Je vous ai fait parvenir précédamment , par courier électronique, une série de photos. Principalement de mon père. Je complête le dossier par le présent envoi

            J’ai numéroté les différentes pièces, pour vous faciliter le travail. :

1 – La couverture du premier des 9 cahiers caligraphe, écrits par mon père

2 – La première page de son récit écrit en allemand gauthique

3 – Un plan concernant son cheminement sur le différen,ts champs de bataille

4 – Un extrait du registre du 112e Régiment d’infanterie, avec lequel il a fait ses classes et

       combattu en 1914 et 15 avant son transfert sur le front de l’Est. Son Mle est le dernier

       de la 2e page.

5 et 6 _ La croix de Buhl  dont il parle dans le chapitre de la Bataille de Sarrebourg. Un obus    avait arraché la croix

                                            GUERRE DE 1939 -45

7 et 8 – 2 certificats établissant mon incorporation de force dans (l’ARBEITSDIENST°

       qui en fait était une formation paramilitaire. On faisaiot l’exercice avec une pelle, à la       place du fusil.

9 – Attestation du Département Fédéral de la Suisse, confirmant notre passage dans ce pays

       lors de notre évasion ( Contrairement à l’attestation , nous avons été au fait internés à la prison de Porentruy pendant une quinzaine de jours plu 3 jours à la prison de Neuf Chatel. Nous avons passé la frontière de la zône libre entre Genèvrd rtt Annemasse.

. Je vous ai envoyé ma carte d’évadé§

10 – Ma croix de combattant volontaire avec barette Guerre 39 – 45

11 – L’attestation du Commandant Sahuc Alexandre (MARS dans la clandestinité) chef du

        Coprps Franc avec lequel j’ai combattu

12 –  Attstation du Colonnel Soulès (SIMON ° dans la Résistance

13 – Certificat d’appartnance aux F.F.I. ; En fait de l’armée secrête

14 – Médaille des Evadés

15 – Croix de guerre.Citation à l’Ordre du Régiment

15 bios, Photocopie de la lettre de Mr. Labedan

16 – Un bel article, dans le livre de Monsieur De Chalandar «  L’Alsacer se libère » Il est

        journaliste au journal L’Alsace.   Belle composition Photo

17 – Un ouvrage de Monsieur Cazal. Enseiognant chercher à l’Université de Toulouse.. Cette comparaison de deux soldats des armées adverses figure

dans le site Dominique RICHERT DANS L’Ordinateur

18 – Photo de Mme Hilda RICHERT  mon épouse Il y a quatre ans et moi-même

85 ans. ( la 90ème actuellement)

19 – Le journal l’Alsace du 5.2.1992 : Récit des mémoires de la famil le Richert, sur 3 pages. :  Notamment les livres « Les cahiers d’un survivant « de mon père

                                                    « Retour au Sundgau » du fils ‘Suite de la Saga.

Le parcours de père. La suite dans mon livre Edité par La Nuée Bleue à Strasbourg.

  •                          Mon Arbeitsdienst  Pages 79 à 97
  •                           Notre évasion d’Alsace  Pages 97 à 1O9
  •                          La déportation de nos parents  Pages 137 à 145
  •                          La Résistance   pages 145 à 171
  • Avez vous, par hasard, demandé ce livre chez l’éditeur. Iol me reste un seul exemplaire et je n’aimerais pas m’en défaire. Je pourrais éventuellement demander s’il lui reste quelques exemplaires en stock ?

          Vous en souhaitant bonne réception, veuillez agréer chère Madame, l’expression  de mes sentiments distingués

Je vous prie de bien vouloir excuser le désordre dans ma lettre. A)

 la vieillesse  B) Tout le travail qui m’est tombé dessus d’un seul coup :

       Une émission sur France 3 sur le livre de père à préparer

        La traduction du livre en anglais par un Monsieur de Londres

        qui me demande souvent quelques renseignements supplémentaires