Regards du pays toulousain sur l’histoire de la Grande Guerre « Invitation de Remy Cazals »

Regards du pays toulousain sur l’histoire de la Grande Guerre

En cette fin du cycle du Centenaire de 1914-1918, l’association des Amis de Jean Jaurès à

Toulouse et l’association des Amis des Archives départementales de la Haute-Garonne ont

décidé d’organiser ensemble une manifestation qui tenterait un bilan des recherches et des

animations sur l’histoire de la Première Guerre mondiale dans « le pays toulousain »

considéré comme la Haute-Garonne et ses pourtours.

Dans le sillage des Carnets du tonnelier Barthas (1ère partie), de nombreuses initiatives ont

concerné la collecte, la publication et l’analyse de témoignages des contemporains de la

terrible tragédie qui ouvre le XXe siècle (2e partie). La recherche universitaire a produit

d’intéressantes avancées (3e partie), tandis qu’une quantité étonnante de projets ont été portés

par les institutions, l’enseignement et les associations les plus diverses, avec le soutien de la

Mission du Centenaire (4e partie).

15 heures – Présentation de l’après-midi par les présidents des associations organisatrices,

Rémy Pech et Jack Thomas

15 h 10 – Rencontre animée par Rémy Cazals. La participation des auteurs et réalisateurs est

signalée entre parenthèses.

1ère partie : Le livre du tonnelier Barthas devenu un classique

– le témoignage d’un soldat des tranchées

– le succès du livre en français

– les traductions en trois langues

– le Louis Barthas allemand (Dominique Richert, présenté par Daniel Lautié)

– le capitaine de Barthas, le Toulousain Léon Hudelle

– le monument aux Fraternisations souhaité par Barthas en 1915

2e partie : Collecte, publication, analyse des témoignages

– la Grande Collecte des Archives (Archives départementales)

– la publication de témoignages par les éditeurs toulousains (Privat, Alexandre Lafon)

– le dictionnaire 500 témoins de la Grande Guerre (Éditions midi-pyrénéennes)

– le 11 novembre 1918, décrit par les témoins

Discussion générale

16 h 30 – Pause, vente de livres des auteurs présents, dédicaces.

17 h – Reprise de la rencontre

3e partie : La recherche universitaire

– des thèses publiées (Alexandre Lafon, Cédric Marty)

– le colloque « Enseigner la Grande Guerre » (Caroline Barrera)

– le colloque « Latzko » et la recherche sur Garaison (Germanistes)

– des livres de niveau universitaire (Laurent Ségalant)

4e partie : Pédagogie, animations, expositions

– les animations à l’université de Toulouse-Capitole (Philippe Delvit

– l’investissement au niveau de l’Académie de Toulouse (François Icher)

– les initiatives locales d’associations dynamiques (Jean-Paul Carrière)

– l’étude particulière des monuments aux morts (Jacques Poumarède, Emmanuel

Delandre, Archives municipales de Toulouse)

Discussion générale

Conclusions par Antoine Prost, président du comité scientifique de la Mission du

Centenaire

19 h – Apéritif dinatoire offert par la Mairie de Toulouse.

Vente de livres des auteurs et dédicace