7 MINUTES à PIED POUR ALLER DE LA GARE SNCF DE DANNEMARIE AU MEMORIAL DE LA HAUTE ALSACE

Morgane Schertzinger


  • où est passé le Mémorial de la Haute Alsace? .

Après Vittel, Menton, Cernay ou encore Ferrette, l’office de tourisme du Sundgau vient de publier, en partenariat avec la société Randoland et la Ville, une balade ludique dans les rues de Dannemarie. Une manière originale de découvrir les principaux lieux d’intérêt en marchant avec ses enfants.

– Hier à 06:11 – Temps de lecture : 4 min

Le circuit démarre le long du canal, au niveau du relais nautique, avant d’arpenter les rues de Dannemarie et de revenir au point de départ.  Photo Morgane Schertzinger
Le circuit démarre le long du canal, au niveau du relais nautique, avant d’arpenter les rues de Dannemarie et de revenir au point de départ.  Photo Morgane Schertzinger

À l’heure où s’annoncent les beaux jours, l’ office de tourisme du Sundgau a fait paraître, en avril, une toute nouvelle idée de balade ludique à parcourir en famille. Réalisée en partenariat avec la société Randoland et la municipalité de Dannemarie, elle invite les Sundgauviens, comme les Alsaciens et les touristes à lever le voile sur le centre-bourg de 2 300 habitants et à découvrir ses principaux lieux d’intérêt, tout en s’amusant.

Si la réalisation des énigmes et du dépliant est confiée à Randoland , société basée dans la Loire et spécialisée dans l’élaboration de balades ludiques un peu partout en France, le circuit a été suggéré par le maire de Dannemarie lui-même. « On a arpenté les rues ensemble l’été dernier », sourit Charlotte Woerner, chargée de communication à l’office de tourisme (OT) du Sundgau. « Ce qui a permis de faire le circuit le plus pertinent et de présenter les monuments qui paraissent les plus intéressants », estime Alexandre Berbett.

Nécropole, étang et orgue

Ce travail collaboratif a donné lieu à une balade de 3,9 km, étendue sur une bonne partie de la ville, au départ du relais nautique de Dannemarie-Wolfersdorf , où se situe un point d’accueil touristique. « Quand on part de là-bas, il faut faire des choix, admet le maire, on ne peut pas aller jusqu’à l’autre bout de la ville, ce serait trop long. » Voilà pourquoi le circuit n’inclut pas le Mémorial de Haute-Alsace, tout de même cité dans le dépliant pour inciter les participants à le visiter.

Cette balade est valable pour les locaux comme pour les touristes ; c’est une très bonne manière de découvrir le territoire et une façon originale de découvrir le patrimoine.

Alexandre Berbett, maire de Dannemarie

Ainsi, comme il le proposait « il y a quelques années » lors des balades estivales assurées pour l’office de tourisme, Alexandre Berbett a tenu à intégrer l’agréable étang du Lattloch, l’emblématique viaduc, le collège et sa fresque, la nécropole nationale, le Foyer de la culture, l’ancienne mairie – « un monument assez atypique, en brique, de l’époque allemande » – et enfin, l’église Saint-Léonard et son orgue Callinet , classé Monument historique depuis 1988. De quoi varier les centres d’intérêt entre patrimoine historique, environnement et culture. « Il fallait qu’il y ait un peu de tout », s’accordent-ils à dire.

  • La balade ludique commence à deux pas du canal, à l’étang bucolique du Lattloch, lieu d’une première question à laquelle les enfants devront répondre pour résoudre leur énigme… « Si les gens veulent en faire le tour, ils peuvent. Ça prend dix minutes », commente Alexandre Berbett, le maire.   Photo Morgane Schertzinger
  • C’est ensuite près du skatepark de Dannemarie que la balade se poursuit, afin d’avoir une vue dégagée sur le célèbre viaduc de la ville.   Archives Morgane Schertzinger
  • Tout à côté, les participants à la balade sont invités à jeter un coup d’œil du côté du collège Jean-Monnet où, en 2023, l’artiste Édouard Blum a réalisé une fresque pétillante et colorée. Photo Nathalie Thomas
  • Plus loin dans la commune, la balade invite à s’arrêter dans le cimetière communal, où se trouve la nécropole nationale de Dannemarie. Elle rassemble les corps de soldats morts pour la France.   Photo Morgane Schertzinger
  • À la sortie du cimetière, du côté de la gare, se dresse le Monument aux morts.   Photo Morgane Schertzinger
  • En poursuivant la balade vers le centre-ville, les participants découvrent le bâtiment de l’ancienne mairie. « Un bâtiment assez atypique et original, en briques, d’époque allemande, qu’on a choisi de mettre en valeur », présente le maire.   Photo Morgane Schertzinger
  • Enfin, les participants sont invités à découvrir le Foyer de la culture et la fresque peinte sur l’un de ses murs sur le thème du cinéma, avant de rejoindre, on l’aperçoit au loin, l’église Saint-Léonard qui héberge un orgue Callinet classé Monument historique.   Photo Morgane Schertzinger

Alexandre Berbett : « Attirer du monde à Dannemarie »

Le petit plus des balades estampillées Randoland, c’est leur côté ludique. Il n’est pas seulement question de marcher d’un point à un autre, mais aussi de résoudre des énigmes. Le dépliant en propose trois différentes, en fonction de l’âge des enfants : 4 à 6 ans, 7 à 9 ans et 10 ans et plus. « L’énigme se corse plus on avance en âge. La première ne nécessite pas de savoir lire, elle se base sur des formes, des images et couleurs. Après, il faut faire de petits calculs… C’est accessible ; le but n’est pas de décourager les enfants », assure le maire, qui voit dans cette balade un moyen « d’attirer du monde à Dannemarie ».

Imprimés à 1 500 exemplaires par l’office de tourisme, les dépliants sur la balade dans les rues de Dannemarie viennent rejoindre sur les présentoirs de l’OT et du relais nautique ceux invitant à se promener à Ferrette et à Altkirch. Des balades proposées depuis quelques années et qui rencontrent un certain succès. « Ça marche bien, ces balades invitent à s’arrêter souvent sur des détails qu’on ignore. Beaucoup de locaux les font ! », constate Charlotte Woerner. Gageons que Dannemarie rencontrera le même succès.

Après Altkirch et Ferrette, Dannemarie est la troisième commune du Sundgau à disposer de sa balade ludique.  Photo M.S.

En pratique

Trouver l’itinéraire de la balade ludique ne devrait pas être le plus compliqué : les dépliants sont à disposition (gratuitement) dans les deux bureaux de l’office de tourisme (OT) du Sundgau, à Altkirch et à Ferrette et au point d’accueil touristique du relais nautique à Wolfersdorf. Ils sont aussi accessibles sur le site internet de l’OT et sur celui de Randoland (mais en version payante). C’est en toute autonomie ensuite que les familles parcourent les 3,9 km du circuit (temps estimé : deux heures). Durant la balade, les enfants tenteront de répondre à des questions élaborées en fonction de leur âge. Ces énigmes leur permettent de trouver le nom d’un compagnon de la Libération, celui d’un inventeur ou celui d’un insecte. C’est à la fin du circuit, qui fait une boucle, qu’ils pourront vérifier leur réponse.

https://www.google.com/maps/d/edit?mid=1vwAjolza2lifbwbMcQRwDekTX2350U0&usp=sharing